Traduction/Interprétariat social et médiation interculturelle

A la recherche un traducteur ou un médiateur interculturel

Un des soucis premiers en arrivant sur le territoire bruxellois, c’est la barrière de la langue. Il est difficile pour beaucoup d’Ukrainiens de comprendre la marche à suivre ou les démarches à effectuer sans comprendre ce qu’il se dit autour d’eux.

C’est pourquoi le Samu Social et d’autres lieux d’accueil recherchent activement des interprètes russophones ou ukrainophones. Si vous en connaissez ou que vous l’êtes vous-mêmes, n’hésitez pas à leur venir en aide en les contactant.

Certains services peuvent par exemple être sollicités en la matière :
› Médiation interculturelle – à distance – dans les soins de santé (pour les médecins généralistes)
› Traduction et interprétariat social

À renseigner quelque part sur votre site : PDF - Crise humanitaire en Ukraine : la liste des organisations et services sociaux-santé à contacter, en un coup d’œil

 

En collaboration avec